Les paradoxes de l’éclairage urbain

Le point lumineux est le terme que l’on utilise, dans le monde des collectivités, pour parler d’une source de lumière telle qu’un lampadaire, le spot d’éclairage d’un monument ou tout autre source de lumière. Chaque point lumineux est nécessaire au fonctionnement d’une ville, à son éclairage, à sa sécurité ou a son embellissement. Toutefois, c’est aussi une source de pollution, l’éclairage provoquant une hausse des émissions de gaz à effet de serre. Les habitants des grandes villes savent aussi à quel point trop d’éclairage peut nuire en particulier à la qualité du sommeil. La problématique qui s’impose à de plus en plus de ville est de pouvoir gérer le besoin lumineux tout en préservant l’obscurité et en réduisant les coûts en électricité.

La gestion au point lumineux, la solution d’avenir

La gestion au point lumineux devient donc une problématique importante pour les collectivités qui doivent optimiser l’éclairage. Il faut prendre en compte de nombreux paramètres si l’on veut réaliser un éclairage performant. Le choix de la forme du lampadaire, de sa durée d’éclairage, de l’intensité en fonction de l’heure ou de la météo sont autant de moyens de rendre l’éclairage efficace. Mais on ne peut oublier des paramètres comme le coût des infrastructures, leur maintenance, le besoin de sécuriser des zones passantes, touristiques ou roulantes. Un véritable casse-tête que seuls des experts dans la gestion au point lumineux peuvent prendre dans sa globalité. C’est la mission de Citylone qui, depuis 5 ans, est spécialisée dans la gestion au point lumineux avec à son actif déjà plus de 200 sites installés.

L’éclairage public personnalisable

Contrôler chaque ampoule, chaque lieu d’éclairage de chaque rue de toute une ville demande donc une infrastructure efficace. Pour cela, la gestion au point lumineux utilise des automatismes communicants qui, via le réseau électrique, vont envoyer et recevoir une multitude d’informations vers un PC central. Cela permet la gestion de chaque point lumineux de la ville pour avoir une maîtrise parfaite de l’éclairage public en fonction des besoins spécifiques. Avec ces automatismes de nouvelle génération, la gestion du point lumineux devient facile, économique et éco-responsable.